1 Fezil

Youtube Tim Essaye De Ne Pas Rire Algerien

90 pages d’actu, de dossiers, d’interview, BD, tutos, gaming… WeBuzz s’adresse à la fois aux filles et aux garçons âgés de 10 à 15 ans et leur propose d’aller au-delà de l’écran et de découvrir au plus près ces personnalités qu’ils aiment tant : youtubeurs français, blogueurs instagrammers des univers mode, lifestyle, humour, gaming, beauté... 
Les lecteurs apprécieront sa maquette dynamique, pop et colorée et sa tonalité intelligente, drôle et friendly.

Le mot de la rédaction 
« Tu es mort de rire devant les vidéos de Norman, Cyprien, Squeezie ou Natoo… Bingo !
WeBuzz, le nouveau magazine marrant et intelligent qui ne parle que des stars du web, est fait pour toi ! Reportages, actus, gaming, beauté… Tous les mois, on te proposera aussi de te faire une place de roi sur Youtube ou sur les réseaux sociaux en échangeant avec nous conseils et vidéos.
WeBuzz c’est ton magazine. Alors bienvenue dans la communauté ! »


Le mot des lecteurs 
« Ce que j’aime bien, c’est qu’on parle dans un magazine de choses qu’on ne voit normalement que sur les téléphones ou sur les ordis. On sort de du numérique. On n’a pas l’habitude de voir des magazines sur les youtubers »
« C’est bien qu’ils fassent l’effort d’utiliser nos expressions à nous. C’est comme si c’était notre ami. Je trouve ça bien. »
« Moi j’ai trouvé que ça se lisait tout seul »
« C’est un bon magazine. On apprend plein de trucs. »

Histoire du magazine WeBuzz

WeBuzz a été lancé en février 2018 par le groupe Lagardère. Il est le 1er magazine conçu pour les adolescents traitant exclusivement de l’univers des stars du web :
Cyprien Iov, 11,5 millions d’abonnés, Norman et Squeezie, autour de 10, Natoo, 4 millions, Hugo tout seul plus de 2 millions… On connaît les plus célèbres d’entre eux, qui pour certains cumulent plusieurs millions de vues par mois de leurs vidéos ou selfies. Mais ils sont en réalité des centaines à vivre du métier de youtuber, blogger ou d’influenceur sur les réseaux sociaux (social media / médias sociaux) et suivis par des millions de jeunes.
Qui sont-ils ? Comment travaillent-ils ? Quels sont les thèmes qui les inspirent ? Comment suivre leur voie ? C’est à ces questions que WeBuzz, a décidé de répondre. Véritables phénomènes, emblèmes des nouveaux « digital natives », chaque mois, nos experts décryptent l’actualité de ces youtubeurs français, instagrammeurs ou snapchateurs qui font le buzz.
WeBuzz, le magazine 100% connecté !

Rubriques

Chaque mois :
- toute l’actu des stars du web et des nouvelles chaîne Youtube,
- des interviews
- des dossiers
- des décryptages et des solutions de jeux vidéo
- toutes les tendances de la mode
- le tuto (comment créer sa propre chaîne vidéo, comment créer un blog mode, se faire un vrai nom pour gagner des vues Youtube et des followers ? Bref, comment devenir une star des plateformes web ?)
- gaming
- et des BD

Le N°1 en détail

Actualité
Les vidéos du mois à ne pas rater – Les stars du web nous font partager leurs vacances – Découverte des talents coups de cœur à suivre…

Les dossiers
- Norman
Comment il a commencé, ses potes, son quotidien… Sa sœur nous raconte Norman dans la vraie vie.
- Dis, t’es diplômé ?
Plutôt cancre, plutôt fayot de la classe ou simplement brillant… Quel est le profil de ces génies du web?
- Youtube mon seul ami : ils passent leur journée devant un écran et n’ont plus de vie sociale. Décryptage d’un phénomène pas banal.

Reportages
Bienvenue chez Youtube ! Youtube France nous a ouvert les portes de son antre secret… Canon !

Mode
On s’est incrusté chez la blogueuse Noholita, influente dans le milieu de la mode. Visite de son dressing XXL pour la 1re fois. En exclu pour WeBuzz !

Gaming
On te dit tout sur l’histoire de Mario, ce petit personnage aussi célèbre que Rihanna, qui transgresse les générations.

Tuto
Comment ouvrir ta chaîne Youtube et créer ta première vidéo ? Quels 1er pas pour peut-être atteindre le nombre de vues de l’une de ces nouvelles stars et faire rire toute une génération d’internautes ? Seras-tu candidat pour essayer ?

Découvrez nos magazines Jeunesse

C'est un sujet délicat. La rémunération des vidéos Youtube a autant d'explications que Grey a de nuances. Mais certaines versions sont plus exactes que d'autres et parmi cette jungle de désinformation, nous avons fait le tri entre le vrai et le faux pour tout vous expliquer (principalement grâce à la vidéo du Rire jaune à ce sujet). Certes, cette vidéo est vieille, mais vous avez l'habitude avec nous pas vrai ? On vous laisse la vidéo, on reprend juste après !

Revenus, publicité et droits, cocktail dangereux

Les Youtubeurs ne sont pas tous logés à la même enseigne. Certains se contentent de la rémunération Youtube alors que d'autres passent des accords de placement de produits ou de partenariat ou signent des Networks pour gonfler leurs revenus. La légende (relayée par certaines chaînes Youtube comme Poisson Fécond) veut que, sur Youtube, 1 000 vues = 1 euros. Comme le dit la vidéo du Rire Jaune, c'est faux (ou vrai avec certains Networks très fermés).

En réalité, depuis la chute du cours de l'euro, les Youtubeurs reçoivent environ 60 centimes pour chaque 1 000 vidéos vues avec les pubs du début appelées pre-roll (s'ils sont chez Youtube pour la rémunération). Eh oui, ces agaçantes vidéos qui ralentissent notre plaisir de consommer une vidéo permettent de financer les-dites vidéos. En plus, les pubs apparaissent aléatoirement (la pub, c'est pas automatique), c'est ce qu'on appelle le taux de remplissage sur l'inventaire disponible. Et Youtube n'est pas forcement bon la dedans ! Il diffuse tellement de vidéos qu'il n'arrive pas à remplir cet inventaire avec de la publicité en pré-roll. Sur certaines chaînes Youtube, seulement 1 à 2 publicités s'affichent sur 10 vidéos vues (soit un taux de remplissage de 10-20%, ce qui est très faible).

En plus, AdBlock et compagnie font perdre de l'argent aux auteurs de ces vidéos. Et quand on sait que les plus gros Youtubers ont un public jeune et souvent Geek, il faut s'attendre à environ 40% de personnes qui utilisent un bloqueur de pub !

Entre le taux de remplissage très faible, les bloqueurs de pubs, on se retrouve du coup à des CPM ultra faibles, surtout qu'il ne faut pas oublier que Youtube (Google) prélève une commission entre 40 et 50% du CPM sur chaque pub.

Du moins, s'ils en détiennent les droits... Eh oui, c'est un autre point crucial de l'argent sur Youtube : les droits musicaux et vidéos peuvent bouleverser la rémunération. Si un youtubeur intègre des éléments sur lesquels il n'a pas les droits, soit il renonce à la monétisation de sa vidéo soit son argent partira au détenteur des droits.

Pour ceux qui signent chez des Networks, plusieurs avantages se dégagent. Tout d'abord, ils sont protégés des droits d'auteur c'est-à-dire que ces sponsors payent pour que les Youtubeurs ne soient pas affectés par l'usage d'éléments dont ils ne détiennent pas les droits. Par dessus le marché, la rémunération peut être plus élevée. Mais (oui, il y a forcement un "mais") ces Networks prennent 10 à 20% (voire plus) des revenus du Youtubeur...

Et ce n'est pas tout...

Sur la somme gagnée viennent se retirer les frais liés à l'imposition. Et en France, plus tu gagnes, plus le pourcentage prélevé est élevé. Inscrit en tant qu'auto-entrepreneur, le Youtubeur doit monter son propre statut pour déclarer ses revenus. Pourquoi ? Parce que la législation n'est pas encore définie pour ce secteur d'activités... Compter environ 25% en tant qu'autoentrepreneur et bien (bien bien) plus en tant que société !

Pourquoi on ne vous parle que du pre-roll ?

Tout simplement parce que le revenu est important sur un pre-roll... les pub Adsense qui s'affichent durant la vidéo (souvent en bas de la vidéo) ont un eCPM ultra faible : la pub est payé uniquement au coût par clic / CPC et varie énormément d'une vidéo à une autre mais aussi d'une thématique à une autre. Des thématiques comme le voyage ou les finances auront un bon eCPM mais les chaînes Geek se retrouveront avec des eCPM ultra faibles qu'on a pas souhaité étendre sur ce sujet.

Combien gagnent donc les Youtubeurs ?

Dans un monde idéal (tous les droits en possession de la chaîne, 1 000 vues = 80 centimes et pas de charges de Networks), les détenteurs de chaîne pourraient gagner beaucoup d'argent ! On a calculé et on a fait un classement des 10 Youtubeurs français qui gagneraient le plus d'argent dans ces conditions :

- 10e, Le Rire Jaune avec 3263 euros bruts/mois

- 9e, Aypierre avec 6501 euros bruts/mois

- 8e, Andy avec 6879 euros bruts/mois

- 7e, Golden Moustache avec 8071 euros bruts/mois

- 6e, Fanta et bob avec 12 264 euros bruts/mois

- 5e, Siphano (12 403 euros bruts/mois)

- 4e, Norman (14 986 euros bruts/mois)

- 3e, Rémi Gaillard (15 510 euros bruts/mois)

- 2e, Cyprien (29 211 euros bruts/mois)

- 1er, Squeezie avec pas moins de 44 763 euros bruts/mois

On le rappelle, ces calculs sont totalement faux puisqu'ils se basent sur des conditions qui n'existent pas dans la vraie vie !

Mais si on pousse les portes un peu plus loin...

On parle de Youtubers mais parlons plutôt de personnes qui réalisent des vidéos... car il n'y a pas que Youtube dans la vie, il y a aussi par exemple Dailymotion. Prenons l'exemple de Rémi Gaillard qui est lui présent sur Youtube et Dailymotion. Il faut savoir que les revenus sur Dailymotion sont complétement différents de ceux de Youtube et avoisinent au minimum les 5 euros du CPM (5 euros les 1000 vues) si ils sont lissés sur toute l'année (certains mois comme Janvier ou Août sont mauvais pour la pub vidéo mais d'autres comme Avril, Mai, , Septembre, Novembre Décembre sont excellents) !

D'où vient ce tarif ? Les pre-roll sont vendus en moyenne dans les 12 euros du CPM, Dailymotion prend en moyenne 40% de marge, ce qui fait 7,2 euros du CPM... mais entre le taux de remplissage qui varie d'un mois à un autre (chaque vidéo n'affiche pas forcement une pub) et avec les bloqueurs de pub, on tombe rapidement à environ 5 euros du CPM net pour le vidéaste.

Si on prend seulement une vidéo de Rémi Gaillard (celle avec Tetris) on se retrouve avec 478k de vues sur Dailymotion soit environ 2400 euros et plus de 4 millions de vues sur Youtube soit environ 3200 euros soit plus de 5600 euros pour une seule vidéo !

Si ces revenus ne dépassent pas le plafond maximum d'un statut d'autoentrepreneur, il pourra du coup toucher environ 4200 euros net / vidéo (nous avons enlevé 25% de charges) mais au vu de ses revenus son plafond risque de vite être atteint et l'obliger à créer une vraie société de production. Et là malheureusement, les charges sont bien plus importantes car il faut compter en moyenne 60 à 70% des revenus qui vont à l'Etat (entre l'impôt société, charges sociales, diverses charges et impôt sur le revenu). Il se retrouvera donc à environ 2000 euros / vidéo ! Sachant qu'il ne fait qu'une à 2 vidéos / mois et que chaque vidéo ne fait pas un aussi gros buzz, ses revenus ne sont pas si énormes vu le temps de préparation de chacune d'entre elles et les coûts qui vont avec !

Et encore plus loin...

En creusant un peu plus, et en ayant discuté avec certaines régies pub qui se spécialisent dans la monétisation des Youtubers, on s'aperçoit que pour certains les chiffres peuvent être bien plus grand que ce qu'on pense. Dans un milieu assez fermé, il est difficile d'avoir des noms mais une régie nous a confirmé qu'un des plus gros Youtubers gagne pas loin de 20.000 euros / mois grâce à ses vidéos sur Youtube et le sponsoring de ses vidéos et qu'il semble avoir un contrat bien spécifique et bien plus avantageux que d'autres. Malheureusement, ce n'est qu'un bruit de couloir et on a jamais réussi à voir ces chiffres (même en insistant un peu ^^)

Conclusion : ce n'est pas si simple !

Vivre uniquement des vidéos sur Youtube ou Dailymotion, ce n'est pas si simple ! Entre le temps passé pour devenir connu et avoir suffisamment de followers, les faibles revenus CPM sur Youtube, le temps passé à faire les vidéos ainsi que les charges énormes en France, on se retrouve vite coincé et seul le top 20 des Youtubers Français peut vraiment y vivre à temps plein comme source de revenu principal (et encore !) !

Les revenus varient énormément d'une journée à l'autre, d'une vidéo à l'autre et il est quasi impossible de calculer précisément le revenu, c'est pourquoi on a voulu vous donner quelques exemples et surtout les explications de ce très faible revenu pour 1000 vidéos !

Si vous souhaitez vous lancer dedans, ne vous fixez pas un objectif de revenus, faites le par plaisir, amusez vous, et avec un peu de persévérance vous parviendrez peut être à chambouler ce top 20 des youtubers :)

Une erreur ?

Mots-Clés : Youtubesalaires

Source(s) : Ubergizmo

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Leave a Comment

(0 Comments)

Your email address will not be published. Required fields are marked *